Création de Contenus Émotions & Sentiments Famille

Si j’étais un enfant…

« Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer »

Friedrich Nietzsch

« Toute sa vie l’on doit être un enfant »

Henri Matisse

Combien de personnes a-t-on déjà croisé dans sa vie, qui nous on dit « Ah, si je pouvais, je reviendrais bien en arrière  ! », « Comme j’aimerais redevenir enfant, la vie était tellement plus simple ! », « Au moins, quand j’étais enfant, je n’avais que de moi à me soucier ! ».

Il est évident qu’on ne pourra remonter le temps, et revivre une seconde enfance, soit pour la réécrire, soit pour la savourer à nouveau car elle nous manque… Mais pourquoi ne pas nous inspirer des enfants, des nôtres ou de ceux qui nous entourent, pour réveiller l’enfant qui sommeille toujours en nous ?

Nous sommes tous potentiellement des enfants : nous savons nous émerveiller face à l’inconnu ou l’inexplicable, nous aimons jouer et haïssons les entraves à nos libertés, nous aimons le plaisir et la facilité davantage que le travail et la souffrance… Mais bien souvent, nous oublions de mettre en avant ces facettes de notre être.

Comme un enfant, regardons les choses avec un œil nouveau. Tâchons de voir dans ce qui nous entoure des détails qui jusque là nous échappaient, prenons le temps d’un regard qui n’analyse pas et ne juge pas. Poser son téléphone portable, pour observer le jeu de la lumière dans le feuillage, un insecte s’affairer, des gens passer (sans penser aucun apriori)… L’occasion de se connecter à nous-même et au présent.

Comme un enfant, ne cherchons pas à contrôler nos émotions et nos sensations. Donnons-nous le droit de ressentir, prenons-en pleinement conscience, et assouvissons temporairement nos envies et désirs. Je passe devant le glacier et vois les magnifiques bacs de parfums colorés, je demande à goûter pour choisir, je savoure… Ou encore, je marche et j’ai envie de sourire aux gens ou de chantonner à voix haute… Pourquoi ?… Et pourquoi pas ?!

Comme un enfant, je désire m’amuser et me divertir… Mais je dois travailler, ou apprendre. Je peux décider de faire ces deux obligations en les détournant sous forme de jeux, en les rendant plus ludiques, ou plus attrayantes. Je peux, par exemple, mettre une musique qui me plait et me donne de l’entrain en même temps que je réalise ma tâche, ou décorer mon agenda en le customisant et lui donnant plus un air de carnet intime. Je peux tout simplement prendre les choses avec sourire et légéreté…

Comme un enfant, je n’ai pas envie de me donner de peine aujourd’hui… Si elle peut être remise à demain, alors quel mal y a-t-il à procrastiner durant ce jour ? Est-ce un échec de ne pas arriver au bout des objectifs que je m’étais fixés ? Mais n’ai-je pas de ce fait réalisé d’autres choses tout aussi importantes et nécessaires à mon bien-être  ? Quelle pression pèse sur mes épaules, qui me force à tout exécuter à un moment donné ? La pression, n’est-ce pas moi-même qui me la crée ?

Comme un enfant, je suis décidé à être un tout interconnecté. Je ne cherche plus à compartimenter et séparer mon corps, de mon esprit, de mon ressenti, de mon environnement olfactif… Aujourd’hui, je suis une personne pleine, vive, à l’écoute de tout ce qui se passe, paisible, réceptive. Je décide de cette unicité, je ne cherche pas à contrôler mon visage et mes expressions, les mouvements de mon corps… Je laisse le tout agir et j’ai confiance en ce tout, car chaque élément est là, à sa place, dans un présent en lequel j’ai conscience et confiance. Je ne cherche pas à contrôler, j’accueille…

Comme un enfant, je suis un être façonnable et en évolution. Je ne suis pas, je n’ai jamais été, un petit numéro dans une case. Je décide de ce que je veux, je suis effronté, téméraire, curieux, avide de découvertes. Je n’ai pas peur de l’inconnu, au contraire. Je désire apprendre chaque jour de nouvelles choses, me sentir grandir et partager mes expériences. Je suis un être unique et j’ai des rêves, parfois même je mélange la réalité et l’imaginaire… Je ne connais pas l’échec, j’ignore l’ennui… Je dévore la vie, et la réinvente à chaque instant. Je suis un enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *