Émotions & Sentiments Poésie

Solitude Cosmique

Un vaisseau spatial perdu

Dans le firmament de tes yeux,

Dans les constellations de tes grains de beauté,

Dans les trous noirs trop profonds,

De tes absences, de tes exubérances.

La lune a sucé la moelle

De la voie lactée… J’oublie tout…

Injection de comètes en intraveineuse.

Je revis le vide sous une perfusion

De pluie d’étoiles et galaxies.

Je pénètre l’enclave de ta pesanteur

Avant de me laisser avaler

Par la fusion des chocs cosmiques.

Petite vibration perdue, si menue…

Face à la solitude immense des corps.

Et je continue d’errer dans le Vide

Intergalactique de mes nuits blanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *